Chirurgie plastique du nez à Versailles (78)

Rhinoplastie pratiquée sur Versailles

Vous jugez votre nez trop long, trop gros, trop busqué ou dévié ? Vous ressentez une gêne sociale ou fonctionnelle ? Votre nez possède une malformation congénitale ou sa morphologique a été modifiée suite à un traumatisme ? Vous avez du mal à respirer ?

rhinoplastie versaillesLa rhinoplastie est une intervention de chirurgie esthétique ou réparatrice qui peut corriger ses problèmes. Encore faut-il que les arguments anatomiques et physiologiques pour une correction soient avérés et raisonnables, et que les solutions thérapeutiques soient sans risque pour un résultat définitif naturel et fonctionnel.

 

Si vous envisagez de vous refaire le nez pour obtenir un résultat qui puisse parfaitement s’harmoniser avec les traits du visage, il est nécessaire que votre décision soit réfléchie en collaboration avec votre chirurgien qui identifiera avec vous la meilleure morphologie pour votre nez futur.

Avant l’opération

Comme avant toute intervention, 1 à 2 consultations avec votre chirurgien est nécessaire afin d’étudier vos motivations, votre nez, et votre respiration. Une simulation informatique avec un morphing vous sera ensuite montrée lors de la deuxième consultation. Le morphing permet de définir un langage commun entre le patient et son chirurgien. Il s’agit d’établir des possibilités raisonnables, les options possibles et anticiper un résultat esthétique et fonctionnel. Il est nécessaire de savoir que les images de rhinoplastie réalisées par morphing restent des images virtuelles et que le résultat de l opération ne peut être en tout point identique à ces images.

rhinoplastie versailles 78Une peau fine épousera avec plus de détail l’architecture ostéo cartilagineuse du nez, tandis qu’une peau épaisse la masquera davantage et aura une capacité de rétraction plus limitée. De plus une rhinoplastie secondaire ( nez déjà opéré) présente un tissu fibreux cicatriciel avec alors un potentiel de rétraction limité.

Un devis vous sera alors remis. Une visite préalable chez l’anesthésiste est obligatoire 48 heures minimum avant l’intervention.

Déroulement de l’opération

L’intervention dure d’une heure à deux heures en fonction du geste chirurgical, et se pratique sous anesthésie générale le plus souvent.

La rhinoplastie est une intervention délicate demandant à la fois une extrême technicité et un bon sens artistique pour analyser le nez dans ses 3 dimensions.

Le chirurgien va soit recréer une zone manquante ou affaissée, soit au contraire retirer du volume ( traitant une bosse nasale ou affinant une pointe de nez). Différentes techniques opératoires de rhinoplastie existe en fonction des zones à traiter.

Le nez est une unité esthétique de la face divisée en plusieurs parties : le dorsum ( arête du nez, la pointe, les ailes narinaires, les faces latérales et la columelle ( paroi séparant les deux narines).

Les cicatrices sont invisibles. Elles sont le plus souvent dissimulées à l’intérieur des narines. Dans certains cas, lrsqu’il fau traiter une pointe de nez très globuleuse, l’incision est dissimulée sous la columelle et restera visible ( rosée) quelques semaines. Lorsqu’une réduction des narines doit être associée, les cicatrices sont cachées à la base des ailes du nez.

La structure ostéo-cartilagineuse peut donc être modelée selon le souhait du patient : correction de bosse, anomalie de projection, affinement de la pointe. Le chirurgien spécialiste devra s’efforcer d’obtenir un résultat très naturel et d’éviter toute surcorrection, afin d’éviter le surgical look.

A l’issue de l’intervention, le chirurgien mèche les fosses nasales avec des mèches résorbables qui se dissolvent toutes seules en 48 heures. Un pansement modelant ou un plâtre est appliqué sur le nez et sera laissé en place une semaine.

Des petites plaques de silicone peuvent parfois être mises de part et d’autre de la cloison nasale si un geste  a eu lieu dessus. Elles seront retirées en même temps que le plâtre.

L’hospitalisation est faite en ambulatoire avec sortie le soir ou bien en hospitalisation classique avec sortie le lendemain.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont rarement douloureuses. On note des bleus au niveau des yeux qui apparaissent quelques heures après l’intervention. Il y aura une gêne lors de la respiration pendant 3 à 5 jours. L’attelle nasale est retirée à une semaine. Le nez apparaîtra encore gonflé quelques jours après l’ablation du plâtre. Un arrêt de travail d’une semaine est souhaitable. Il vous sera remis si l’intervention est prise en charge par la sécurité sociale avec demande d’entente préalable.

Tout effort sportif est à proscrire pendant 15 jours.

Prise en charge par la CPAM

Une partie de l’intervention peut être prise en charge si une gêne fonctionnelle respiratoire liée à une déviation septale s’avère être au premier plan.

Une demande d’entente préalable vous sera alors remise par votre chirurgien. Un médecin conseil de votre caisse de sécurité sociale vous convoquera alors pour donner son accord.

A distance

Il est recommandé d’éviter tout coup sur le nez durant les trois premiers mois.

L’œdème au niveau du nez met plusieurs semaines à plusieurs mois pour se résorber complètement. Le résultat définitif intervient au bout de 6 mois à un an, le temps que la cicatrisation définitive ait lieu.

Complications

Il est possible de rencontrer quelques rares explications à la suite d’une chirurgie du nez comme un saignement durant les premières heures pouvant nécessiter un méchage, l’apparition d’un hématome, une infection localisée nécessitant des lavages de nez plus fréquents et des antibiotiques. Rarement, une aspérité (petit relief) peut se sentir au toucher et être génante pour le patient. A la demande du patient, elle pourra être corrigée au bout d’un an et sous anesthésie locale.